pexels-photo-834980

Des petits conseils pratiques pour devenir un musicien professionnel

24/10/2017

Evidemment, il y a bien quelque chose qui différencie un musicien amateur d’un musicien professionnel. En effet, nous pourrions passer beaucoup de temps à discuter de tous les différents critères qui peuvent influencer le succès d’un artiste, mais tout cela repose sur la professionnalisation. Mais dans texte, nous reviendrons surtout sur l’état d’esprit et quelques conseils pour se comporter comme un vrai musicien professionnel.

Arriver à l’heure

Le professionnalisme commence par le respect de l’heure. C’est quelque chose qui peut sembler évident pour beaucoup. Par contre, c’est un point totalement négligé par certains musiciens amateurs. Le professionnalisme n’est pas seulement une question de ponctualité, c’est aussi le respect de ses engagements.

Par exemple, si vous avez un rendez-vous pour faire les balances de sons ou « sound check », pour une séance de répétition, un petit conseil : il vous est fatal de ne pas respecter l’heure donnée. Soyez ponctuel, arriver en avance est bien idéal dans ce cas. Dans le cas contraire, cela affectera automatiquement votre mauvaise réputation.

Toujours répéter

La réussite de votre musique ne dépend seulement pas de la promotion ou du marketing, c’est votre musique elle-même qui est la première clé. Et oui, mettez-vous en tête que si votre musique n’est pas à la hauteur, vous ne pouvez pas aller plus loin. Ca, c’est bien sûr. Donc, pour devenir un musicien professionnel, c’est une obligation et un devoir quotidien de s’entraîner individuellement, mais aussi de s’entraîner avec d’autres musiciens, pour mieux progresser.

Pour cela, vous devez consacrer votre temps libre d’abord à la pratique de la musique. Puis après, vous pouvez mettre en place vos activités musicales.

Continuer à se former

Tous les professionnels ont tous un point commun, c’est l’envie de continuer à apprendre, à s’améliorer et à se former. Effectivement, la musique est une chose qui n’a pas de fin. Donc, il y a toujours quelque à apprendre. Dans ce cas, il est toujours possible de progresser son jeu comme l’endurance et précision, sa compréhension de l’industrie musicale, ses compositions ou son marketing musical. Bien sûr, ce ne sont que des exemples.

Prendre soin de ses créations et investissements

Pour les professionnels, la musique, c’est une profession, un métier. Donc, si vous avez un groupe, c’est en quelque sorte une entreprise. Et en tant qu’entrepreneur, le musicien professionnel comprend l’importance de ses investissements comme l’achat d’une nouvelle guitare, ou l’ajout de quelques cymbales pour un batteur. Si vous arrivez en concert avec une guitare ordinaire avec un petit ampli, les gens vous jugeront d’être un amateur.

Pour cela, c’est important d’investir dans des matériels de qualité et en prendre bien soin. Vous devez également prendre soin vos créations et de vos compositions car ce sont les fruits d’un grand travail et des efforts que vous avez fournis.

Tant de musiciens dans le monde cherchent à se professionnaliser. Avec les petits conseils pratiques que j’ai mentionnés, vous avez la chance d’atteindre vos objectifs dans le domaine musical, vous pouvez même dépasser les pros. Donc, c’est à vous de mettre tout cela en place et de prendre les bonnes décisions.

Hugh Gabriaux